L’aventure Atropa

MichelCanoë

L’aventure Atropa

Pêcheur de carpes depuis l’âge de 13 ans, Daniel se prit de passion pour le lac de St Cassien, lorsqu’il entendit parler de la carpe record prise par Jean Louis BAUDIER en 1978. Une fois rendu sur place et après sa rencontre avec les carpistes britanniques, il adopte immédiatement au début des années 80 la technique anglaise de pêche à la carpe.

Après plusieurs années de pratique de ce mode de pêche et des études supérieures d’électronique, Daniel décide de développer ses propres produits « Carpe ». En effet, il manquait aux carpistes des produits utiles adaptés à la pratique de cette pêche sur les grands lacs de notre pays.

La balise lumineuse Atrospot ainsi que la centrale de position de cannes Atrocarp Solo, on été testées pour la première fois en 1998 lors de l’Enduro des bois de Callian, organisé sur le lac de St Cassien.

La marque Atropa est née en 2000 avec comme objectif, l’innovation au service des pêcheurs et la réalisation de concepts de qualité, uniques en Europe. 10 brevets d’inventions ont été ensuite déposés.

A l’heure de la mondialisation, Atropa a réussi le pari d’innover et de fabriquer intégralement en France, l’intégralité de ses produits. Atropa enregistre depuis 2000, le plus faible taux de retour en SAV de tout le marché Européen : moins de 1 pour 1000 ! Une garantie de 3 ans accompagne tous les produits électroniques de la gamme.

De nouveaux concepts sont actuellement en cours de test sur le lac de Sainte-Croix où la société est venue s’implanter en 2007.

Atropa Technologie est née de la passion de son créateur et concepteur Daniel Chanselme, pour la pêche, l’électronique et la nature et d’une histoire de potes dont les idées et le soutien permanent furent précieux…

Citons parmi eux : Serge Domenget, Alain Ferrand, Marie Gauthier, Claude Malgorn, Joël Moate, Christian Séjourné, Xavier Siniscalchi  … Benjamin, Fernand De Castro, Frédéric, Jean-Michel, Laurent, Philippe Lagabbe, Thibault et tous les autres qu’il est impossible de citer tant est longue la liste …. sans oublier mes parents, Sophie, Valérie, Yannis et bien sûr Andréa !

 

entressen-860001

A mon copain d’enfance et de pêche Eric, parti trop tôt, qui me fit connaître « Ste X » l’ été 1979..